Fraîchement rapporté par les blogueurs

 

demonstration de mapouka par une danssuese du groupe nikissaff

Que se passe-t-il, la nuit, au village de la Francophonie ?

Le village de la Francophonie héberge tous les athlètes et tous les artistes des différents pays francophones participants aux compétitions. Une ville dans la ville dans laquelle se côtoient une myriade de nationalités. Mais qui dit ville dit commerce et lieux de divertissements, je suis allée faire un tour pour voir comment ce village vit la nuit.

Si l’art oratoire était une discipline aux Jeux, les gbaeurs seraient sur les trois marches du podium

En ralliant, aux premières lueurs du jour, à partir de Yopougon, le palais de la culture de Treichville par le bateau-bus de la sotra*, l’on peut avoir la chance d’effectuer la traversée de la lagune en compagnie de certains personnages à part entière, mais tout de même entièrement à part. Ce sont les gbaeurs, comme on les appelle en Côte d’Ivoire, ou si l’on veut, les bonimenteurs…

#Abidjan2017 sur les réseaux sociaux


Le pavillon du Niger entre sexe, art et coquetteries !

 Les grands rendez-vous de la Francophonie, qu’ils se situent dans le cadre des jeux ou des sommets, offrent toujours aux francophones et francophiles, l’opportunité de voyager à travers la culture de l’autre et montrer par la même occasion son savoir faire. Tester des saveurs nouvelles, dénicher l’objet rare, découvrir de nouvelles façons de parler la langue française, ou encore parler business.

Tristan Gaël Kangbazou à gauche avec son entraîneur Bruno Yalimendé, Franck Nzalé et le Président de la fédération centrafricaine d'athlétisme (Photo: Odilon Doundembi).

Tristan Gaël Kangbazou donne le sourire au peuple centrafricain

Tristan Gaël Kangbazou double médaillé de bronze de la RCA (Photo: Odilon Doundembi)

Après avoir remporté une médaille de bronze en saut en longueur Homme, l’athlète centrafricain de la catégorie Handisport Tristan Gaël Kangbazou vient de donner une lueur d’espoir à son pays en décrochant une autre médaille de bronze sur 200m Homme. Il est classé 3e de sa course avec un chrono de 27 secondes derrière deux athlètes français qui ont fait respectivement 24 et 25 secondes.

Ali et son coach Nicolas PetitAli et son coach Nicolas Petit. Crédit : Benjamin Yobouet

Ali Kanaté : le pongiste qui a fait vibrer les Ivoiriens #Abidjan2017

Il s’appelle Kanaté Ali. Un fou amoureux du tennis de table. Ce pongiste né dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire nous arrive de France où il vit depuis maintenant trois ans. Il est là pour prendre part aux jeux de la Francophonie d’Abidjan. Cela fait deux ans qu’il se prépare pour cette 8ème édition.

Tous les articles

Abonnez-vous

Abonnez-vous à notre infolettre bimensuelle pour recevoir les « Pépites de Mondoblog » par courriel

Quand le cabri mort fait chef bandit ou #Abidjan2017 version nouchi

Athlètes ivoirien, très enjaillés (heureux), après les finales de 4 fois 100 m. Crédit Photo : Christ Koffi

Les jeux de la francophonie Abidjan 2017, ce sont des compétitions sportives, des concours culturels, mais aussi des attitudes.  A mi-parcours de cet événement sportif et culturel du monde francophone, pourquoi ne pas également jouer à en faire un point en argot ivoirien, pour ne pas dire en nouchi ?

shares