Abidjan

Que se passe-t-il, la nuit, au village de la Francophonie ?

demonstration de mapouka par une danssuese du groupe nikissaff

Le village de la Francophonie héberge tous les athlètes et tous les artistes des différents pays francophones participants aux compétitions. Une ville dans la ville dans laquelle se côtoient une myriade de nationalités. Mais qui dit ville dit commerce et lieux de divertissements, je suis allée faire un tour pour voir comment ce village vit la nuit.

Le pavillon du Niger entre sexe, art et coquetteries !

 Les grands rendez-vous de la Francophonie, qu’ils se situent dans le cadre des jeux ou des sommets, offrent toujours aux francophones et francophiles, l’opportunité de voyager à travers la culture de l’autre et montrer par la même occasion son savoir faire. Tester des saveurs nouvelles, dénicher l’objet rare, découvrir de nouvelles façons de parler la langue française, ou encore parler business.

Les volontaires d’assainissement héros discrets d’#Abidjan2017

Les bénévoles de la commision Assainissement & Développement Durable au palais des Sports (Photo: Odilon Doundembi)

Beaucoup de gens saluent le bilan à mi-parcours de l’organisation des Jeux d’Abidjan. Des centaines de personnes sans distinction de race, de religion, et de nationalité se sont engagées de leur plein gré pour contribuer à la réussite de ces dix jours de fête. On les appelle des bénévoles de la francophonie. Ces derniers ont été d’abord sélectionnés puis formés avant d’être déployés sur les différents sites de Jeux. Focus sur celles et ceux qui font le travail le plus ingrat malgré son immense utilité.

Lancement de la caravane Libres Ensembles

Caravane Libres Ensemnbe à Abobo (© Abdallah)

En marge des VIIIe Jeux de la Francophonie à Abidjan, j’ai assisté au lancement ce lundi 24 juillet d’une caravane itinérante dénommée « Tour Libres Ensembles » qui sillonnera huit communes dans la ville d’Abidjan et Grand-Bassam à la rencontre des jeunes auprès de qui elle va vulgariser l’initiative «Libres ensemble».

Jeux de la francophonie: 10 jours pour transformer Abidjan

Abidjan a fait sa toilette à certains endroits. Du 21 au 30 juillet, la Côte d’ivoire abrite les VIIIes jeux de la francophonie. 10 jours de sport, 10 jours d’émotions, 10 jours de flashs. Mais aussi, 10 jours pour la citoyenneté. De la lumière sur scène, de la lumière dans les cœurs, transformer Abidjan en un havre de paix. Gbès est mieux que dra.

Il est 10 heures ce matin du 24 juillet 2017. Je suis de passage à Abobo, avant de rejoindre l’équipe de mondoblog au palais de la culture d’Abidjan. Une caravane « Libre ensemble » croise mon chemin…J’y reviendrai.

Jeux de la francophonie : le faro-faro de la mascotte

Alassane Dramane Ouattara a donné le coup d’envoi  des jeux de la francophonie Abidjan 2017. Les athlètes feront le jeu pendant 10 jours. Quant à la mascotte officielle de ces jeux, Fâro, elle fait son one man show à ciel ouvert. Et je mets quiconque au défi de lui voler la vedette. Gbès est mieux que dra.

#abidjan2017 : des chauffeurs de taxi en colère

Crédit : Benjamin Yobouet

La sécurisation des VIIIème jeux de la francophonie qui a ouvert ses portes à Abidjan le 21 juillet et ce jusqu’au 31 du mois fait grincer quelques dents dans la capitale économique ivoirienne. Abidjan est sens dessus-dessous et plusieurs stratégies sont mises en place  pour assurer la sécurité des participants et donner fière allure à la ville.