Les volontaires d’assainissement héros discrets d’#Abidjan2017

Les bénévoles de la commision Assainissement & Développement Durable au palais des Sports (Photo: Odilon Doundembi)

Beaucoup de gens saluent le bilan à mi-parcours de l’organisation des Jeux d’Abidjan. Des centaines de personnes sans distinction de race, de religion, et de nationalité se sont engagées de leur plein gré pour contribuer à la réussite de ces dix jours de fête. On les appelle des bénévoles de la francophonie. Ces derniers ont été d’abord sélectionnés puis formés avant d’être déployés sur les différents sites de Jeux. Focus sur celles et ceux qui font le travail le plus ingrat malgré son immense utilité.

Mon ami Serge fait le faro avec moi

Ils sont repartis dans plusieurs commissions parmi lesquelles il y a celle d’assainissement et le développement durable.

Aude et Anita, toutes deux  bénévoles de ce service  ont accepté d’échanger avec moi sur le sujet. Leur travail consiste entre autre, à veiller sur la propreté des sites (lieux où se déroulent les événements) et à sensibiliser le public à adopter des comportements responsables vis-à-vis de l’environnement.

Les volontaires, après plusieurs heures de travail se reposent à même le sol.

Ils sont sollicités à tel point que quand il y a un petit temps creux entre les compétitions, ils en profitent pour se reposer dans l’attente de leurs rations alimentaires.

Les ramasseurs de poubelles du palais des sports

Je salue la bravoure et le dévouement de ces personnes qui se mettent au service des autres en préservant notre santé. Elles méritent toute notre attention et forcent le respect.

2 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares