Lancement de la caravane Libres Ensembles

Caravane Libres Ensemnbe à Abobo (© Abdallah)

En marge des VIIIe Jeux de la Francophonie à Abidjan, j’ai assisté au lancement ce lundi 24 juillet d’une caravane itinérante dénommée « Tour Libres Ensembles » qui sillonnera huit communes dans la ville d’Abidjan et Grand-Bassam à la rencontre des jeunes auprès de qui elle va vulgariser l’initiative «Libres ensemble».

Cette initiative dont le lancement a eu lieu à Paris le 10 mars 2016 se veut une plateforme de promotion des valeurs prônées par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), que sont la paix, la diversité, la liberté et la solidarité. Un engagement en faveur d’un monde tolérant et plus solidaire.

Pendant trois jours, le Tour Libres Ensemble initié par l’OIF et l’Université de la Citoyenneté et de la Bonne Gouvernance vient à la rencontre des jeunes de huit communes d’Abidjan et de Grand-Bassam. Pour sa première journée, la caravane a sillonné les rues d’Abobo et d’Adjamé puis a terminé sa journée à Williamsville.

La Caravane qui va parcourir ensuite les communes de Cocody, Treichville, Koumassi, Port-Bouët, et  Bassam est ponctuée par des animations, des shows avec quelques artistes musiciens et humoristes en vogue, des jeux autour de la cohésion sociale et du vivre ensemble, concours de slam sur le « Libres Ensemble »

Pour cette étape d’Abobo, 4 slammeurs se sont affrontés sur les thèmes de paix, cohésion sociale et du vivre ensemble. Les finalistes s’affronteront à Bassam ce mercredi 27 juillet où le grand vainqueur sera désigné par le jury, en présence de SE Madame Michaelle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie.

L’étape d’Abobo c’est achevé par un show de l’humoriste Ivoirien Agalawal devant le public abobolais qui a massivement fait le déplacement à l’espace de la marie d’Abobo Gare. Etape qu’ils ont apprécié comme en démontrent quelques réactions : « C’était bien », « Parler de cohésion et vivre ensemble c’est important de nos jours », «Il est très fort, Agalawal y’a pas l’homme pour lui ». Eh oui enjaillement total.

 

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares